Passer au contenu

Pays

Mehtidis Alexis - La Force aérienne italienne en Afrique orientale - 1919-1939

translation missing: fr.product_price.price.original €5,00 - translation missing: fr.product_price.price.original €5,00
translation missing: fr.product_price.price.original
€5,00
€5,00 - €5,00
translation missing: fr.product_price.price.current €5,00
translation missing: fr.product_price.price.tax_line_html

La Force aérienne italienne en Afrique orientale italienne - 1919-1939

Alexis Mehtidis

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'Italie s'est retrouvée avec deux colonies de chaque côté du Royaume d'Éthiopie indépendant: l'Érythrée au nord et la Somalie au sud. Les quatre parties de l'étude d'Alexis Mehtidis ne sont rien d'autre que la traduction, en termes de projection de la puissance aérienne, de la tragi-comédie coloniale de Mussolini.

1er acte: de 1919 à septembre 1936. En 1919, quelques Farman, SVA et SAML stationnés en Érythrée et en Somalie étaient plus que suffisants pour chasser les traficants. Une augmentation progressive de la puissance a doté chacune des deux colonies d'une quarantaine d'avions en 1934: trimoteurs de transport Caproni, chasseurs biplans Cr.20 et avions de reconnaissance Romeo Ro.1. En 1934, l'incident de Welwel, sert de prétexte à la création d'un commandement aérien unifié de l'Afrique de l'Est, ainsi qu'un renforcement massif de la flotte: 380 avions.

2ème acte: octobre 1935 à janvier 1936: Les opérations d'invasion de l'Ethiopie piétinent: à peine 100 km en un mois. Les renforts augmentent: 620 avions dans toute la région. On peut noter un développement intéressant du MRO et des unités de soutien à Asmara, en Éthiopie (cellule, moteurs, systèmes et menuiserie), ainsi qu'une forte présence de l'industrie italienne avec des ateliers Caproni, Alfa Romeo et Piaggio. De nouveaux aérodromes sont construits pour accueillir cette grande force aérienne restructurée.

3ème acte: Rome veut mettre fin aux combats et décide des raids massifs de bombardiers SM.81 et SM.88, lâchant, entre autres, des bombes d'ypérite (gaz moutarde), finissant par obtenir le contrôle total de la région.

4e acte: janvier 1938 à juillet 1939: l'ensemble de l'Afrique de l'Est italienne est "pacifié" et, avec environ 200 appareils, adapte son ordre de bataille aérien en prévision d'un futur conflit avec son voisin britannique.

Le livret est richement illustré de photos remarquablement intéressantes.

42 pages - en anglais