Passer au contenu

Pays

de La Vaulx, Jacques - Croire et Oser (1998)

translation missing: fr.product_price.price.original €45,00 - translation missing: fr.product_price.price.original €45,00
translation missing: fr.product_price.price.original
€45,00
€45,00 - €45,00
translation missing: fr.product_price.price.current €45,00
translation missing: fr.product_price.price.tax_line_html

CROIRE ET OSER

ou

La vie ardente et passionnée du

COMTE HENRI DE LA VAULX,

pionnier de l'Aéronautique (1870-1930)

par le Comte Jacques de La Vaulx

Publié sous le patronage de l'Aéro-Club de France

CHEZ L'AUTEUR

Le Comte Henri de La Vaulx fut, surtout pendant la période 1900 à 1914, très connu en France comme étant un des meilleurs aéronautes, comme constructeur et pilote de dirigeables et même pour avoir pris le grand risque d'essayer un aéroplane.

En 1942, Audouin DOLLFUS, aéronaute et astronome titulaire de l'Observatoire de Paris, écrivait à son sujet :

« Le Comte Henri de La Vaulx (1870-1930) est le créateur du sport aérien. S'il est indéniable que le ballon libre avait trouvé, bien avant lui, de nombreux amateurs, c'est à lui que revient d'avoir déterminé le grand mouvement en faveur de la pratique courante des ascensions, le développement des compétitions de distance, de durée, d'altitude, de point d'atterrissage. Il a lancé dans le « grand monde » de son temps, vers 1900, le goût des ascensions en ballon, prêchant l'exemple par le nombre et la qualité de ses ascensions, par ses records, par ses récits également. Sa haute silhouette racée a connu la popularité...

Lorsque vint pour lui l'âge de ne plus piloter, il se fit grand passager d'avion.

Président de la Fédération Aéronautique Internationale, il sentit de son devoir de visiter en personne, au cours d'étourdissantes randonnées en avion, tous les pays adhérant à cette suprême puissance sportive, jusqu'au jour où, aux Etats-Unis, à une des dernières étapes d'un tour aérien des deux Amériques, il devait tomber en face de New-York, victime à 60 ans de l'aviation, de la brume et de l'incendie ».

266 pages – en français